Certaines agences décident désormais de ne plus demander d’honoraires (de commission) de vente mais plutôt un forfait fixe, basé sur les prestations demandées par les propriétaires, qui prennent une réelle autonomie dans leur processus de vente. 

Des vendeurs en demande d’autonomie

investissement immobilierPAP.fr l’a initiée, quelques agences se mettent à la démocratiser : la vente sans commission d’agence a de beaux jours devant elle. Finis, les taux exorbitants demandés par certaines agences à des propriétaires en demande ; désormais, les taux bas et le marché immobilier en tension ravivent la concurrence entre les sites de particuliers, les nouveaux acteurs et les agences.

Fleurissent donc de nouvelles offres proposées par des pure players (acteurs proposant leurs services uniquement sur le web) et des agences immobilières souhaitant laisser une réelle autonomie à leurs propriétaires : organisation et gestion des visites, négociation, suivi administratif… « Les propriétaires sont de plus en plus investis dans la vente de leur appartement ou de leur maison, qu’ils affectionnent et qu’ils ne souhaitent pas “confier” totalement à un agent. On a donc à faire à un nouveau profil de vendeurs, demandeur d’un nouveau mode de fonctionnement. », explique William B., agent à Vincennes.

 

Vente sans commission et forfait fixe flexible

Les agences ont donc développé un nouveau système de forfait, adapté aux besoins de chaque vendeur : « certaines prestations sont presque toujours plébiscitées, tel que le reportage photo (prises de vue du bien, en HD et par un professionnel), la diffusion de l’annonce sur nos réseaux professionnels, l’aide à la négociation ou le suivi notaire. ». Mais pour les visites (leur planification, la gestion de la visite en elle-même), bon nombre de vendeurs décident désormais de rogner sur leur temps de travail ou leurs week-ends pour s’en occuper : « les propriétaires se disent – à juste titre – qu’ils connaissent leur bien par coeur et sont donc aussi bien, si ce n’est mieux, placés pour le présenter. », précise William. « Après une petite formation, voire juste quelques conseils, ils sont en effet prêts à assumer cette charge de travail supplémentaire pour économiser. ».

Le résultat fait réfléchir : des forfaits sans commission à partir de 4 500€ proposés par William, avec des options à ajouter « pour quelques centaines d’euros » seulement. Avec, à la clé un forfait payable uniquement lorsque la vente est conclue. «Tout le monde s’y retrouve », conclut William, « et les honoraires traditionnels ne peuvent plus être le modèle unique pour les agences ».