Vous souhaitez mettre à disposition votre location meublée ? Cela apporte en effet de nombreux avantages par rapport à d’autres formes de locations. Toutefois, avant toute chose, il est nécessaire d’accomplir certaines démarches. Voici donc les différentes étapes à effectuer avant de mettre votre logement meublé à louer.

Les différents statuts possibles

Ensuite, vous devez savoir que deux statuts sont possibles si vous louez un bien meublé : LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) et LMP (Loueur Meublé Professionnel). Vous ne pourrez obtenir le statut de LMP que si vous remplissez deux conditions. Il faut tout d’abord que l’ensemble des recettes tirées de cette activité par les membres de votre foyer fiscal soit supérieur à 23 000 euros par an et qu’elles dépassent le montant de ses autres revenus. De manière générale, le statut de LMP accorde de meilleures avantages fiscaux mais est plus complexe à gérer. Il vous permet également d’obtenir certains avantages de sociaux si vous décidez de vous inscrire au RCS.

Une troisième possibilité consiste à créer une Société Civile Immobilière (SCI). Vous obtiendrez ainsi certains avantages fiscaux et vous pourrez transmettre votre patrimoine à vos descendants. Toutefois, ce cas assez spécifique suppose certains frais et démarches supplémentaires.

La déclaration de votre activité

Peu importe votre statut, vous devrez déclarer votre activité dans les 15 jours suivant le début de votre activité. Pour ce faire, vous devrez remplir un formulaire P0i. En tant que LMNP, vous devrez le transmettre au Greffe du Tribunal de Commerce. Si vous êtes LMP, vous devrez l’envoyer au Centre des Formalités des  Entreprises. En retour, vous obtiendrez un numéro de SIRET qui vous servira tout au long de la location de votre bien meublé.

Si vous êtes LMNP, vous pourrez prétendre au régime réel d’imposition lorsque vous remplirez le formulaire. Celui-ci vous permettra de déduire certains frais du montant des impôts. Le formulaire vous permet également de renoncer à la franchise en base TVA pour un régime normal. Cela vous permettra de récupérer la TVA si vous achetez un bien immobilier neuf.

 

La location meublée n’est donc pas très complexe à mettre en place puisqu’il vous suffira simplement de remplir un formulaire. Il faudra néanmoins faire attention aux différentes options afin d’optimiser au mieux votre fiscalité. Si vous souhaitez vous assurer un complément de revenus, le statut de LMNP sera idéal. Au contraire, si vous souhaitez plutôt faire de la location meublée votre activité principale, vous aurez le choix entre devenir LMP ou former une SCI. Sachez cependant que ces dernières options supposent davantage de gestion.